Chauffe-eau thermodynamique
Astuces, Conseils & Tutoriels Conseils

CHAUFFAGE – Chauffe-eau thermodynamique

Reading Time: 5 minutes

Les chauffe-eaux thermodynamiques sont de plus en plus plébiscités par les propriétaires de logements car ils permettent des économies d’énergie et, par conséquent, des factures moins élevées. S’ils peuvent être installés dans le cadre de la construction d’un logement neuf, ils sont surtout intéressants lors de la rénovation d’une maison, car ils donnent alors accès au Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique ?

Chauffe-eau thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique est un appareil qui produit de l’eau chaude sanitaire en captant l’énergie calorifique présente dans l’air du logement. Il se compose d’une pompe à chaleur et d’un ballon de stockage de l’eau. Il possède également une résistance électrique, qui prend le relais pour chauffer l’eau quand la capacité du ballon n’est pas suffisante.

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Fonctionnement

La pompe à chaleur du chauffe-eau dispose d’un ventilateur qui aspire l’air de la pièce dans laquelle il est placé pour réchauffer un fluide frigorigène contenu dans un circuit fermé. Ce fluide devient gazeux au contact d’un air dont la température est supérieure à -5°C. Ensuite, une fois sous forme de gaz, il peut être comprimé, ce qui fait augmenter sa température et permet de chauffer l’eau. En refroidissant, le fluide redevient liquide et peut ainsi être réutilisé pour chauffer.

Idéalement, l’air pompé par le chauffe-eau doit être capté dans une pièce contenant un volume d’air d’au-moins 20 m3 (une pièce de 10 m2) et où la température est comprise entre -5°C et 35°C. Si votre chauffe-eau n’est pas placé dans une pièce correspondant à ces conditions, il faudra installer une gaine pour aller capter l’air dans une pièce plus adéquate, ce qui entrainera des dépenses supplémentaires. Le chauffe-eau peut également être relié à votre VMC, ce qui a l’avantage d’améliorer la performance du système de chauffe.

Fonctionnement d'un chauffe-eau thermodynamique

Entretien

Il est conseillé de nettoyer l’évaporateur d’un chauffe-eau thermodynamique et de vérifier la pression du fluide réfrigérant au moins une fois par an. Il n’est pas nécessaire de vidanger le chauffe-eau régulièrement, sauf s’il ne va pas être utilisé pendant un certain temps et qu’il se trouve dans un local dont la température risque de tomber sous les 0°C.

Que gagne-t-on à installer un chauffe-eau thermodynamique ?

Des économies d’énergie

Le chauffe-eau thermodynamique est une solution de chauffage de l’eau économe en énergie, notamment en comparaison avec un ballon électrique à effet joule. Il remplace donc avantageusement les anciens ballons électriques dans le cadre d’une rénovation, car pour chaque kilowattheure consommé, la chauffe-eau thermodynamique produit entre 2 et 3 kWh. De plus, contrairement à d’autres systèmes utilisant des énergies renouvelables, comme les chauffe-eaux solaires, il fonctionne hiver comme été.

Sa flexibilité

Les chauffe-eaux thermodynamiques sont également très flexibles puisque la présence d’une résistance électrique permet de ne jamais manquer d’eau chaude. Il est bien sûr important de choisir la bonne taille de chauffe-eau de façon à ne pas trop utiliser la résistance, qui consomme de l’électricité. On estime généralement qu’un volume de 270 L permet de couvrir les besoins d’une famille de 4 à 6 personnes.

Son efficacité

Le temps de chauffe des chauffe-eaux thermodynamiques est très court : un ballon de 250 L met environ huit heures à chauffer.

Et par rapport aux autres modèles ?

Les économies rendues possibles par un chauffe-eau thermodynamique varient en fonction des conditions de l’installation et du modèle de chauffe-eau, mais on estime généralement qu’il permet de diminuer de 50% la quantité d’énergie consommée par rapport à une chaudière et de 70% par rapport à un chauffe-eau électrique ou à gaz.

Quels sont les inconvénients des chauffe-eaux thermodynamiques ?

Si les chauffe-eaux thermodynamiques sont très économes, ils ont néanmoins quelques inconvénients.

Les heures creuses

Premièrement, les chauffe-eaux thermodynamiques consomment majoritairement de l’électricité lorsque les utilisateurs sont présents, donc pendant les heures pleines EDF. Il est donc plus avantageux d’utiliser le chauffe-eau pendant les heures creuses, ou quand l’air ambiant est plus chaud et rend le système plus performant.

Un aménagement contraignant

Deuxièmement, il peut être compliqué de trouver l’emplacement idéal pour un chauffe-eau thermodynamique. En effet, il faut l’installer dans une pièce suffisamment chaude, ce qui exclue de le placer dans un garage ou une cave non-chauffés ou disposant d’une porte donnant sur l’extérieur. Il faut également un volume d’air minimal dans la pièce où se trouve le chauffe-eau, il ne faut donc pas l’installer dans une pièce trop encombrée. Il faut aussi éviter de le mettre à proximité d’une chambre car la ventilation fait du bruit.

Comment bien choisir son chauffe-eau thermodynamique ?

Tout d’abord, il existe 3 types de chauffe-eaux thermodynamiques qui se différencient par la manière dont l‘air est récolté. Le choix de votre chauffe-eau dépendra donc de votre situation.

Chauffe-eau thermodynamique à air extrait

Dans ce type de chauffe-eau, l’air vient d’un système de ventilation (une VMC par exemple). Cette installation aura le meilleur rendement toute au long de l’année.

Chauffe-eau thermodynamique à air intérieur

Ici, l’air capté est celui présent dans la pièce où le chauffe-eau est installé. Le rendement de ce type d’installation est intéressant, mais il a le désavantage de refroidir l’air de la pièce, ce qui augmente la consommation en chauffage.

Chauffe-eau thermodynamique à air extérieur

Ces chauffe-eaux récoltent l’air à l’extérieur de l’habitation. La pompe à chaleur est donc installée à l’extérieur, sur une surface en béton ou sur la façade. Ces installations sont idéales si vous n’avez pas assez de place à l’intérieur, mais cela peut baisser les performances du chauffe-eau en hiver.

Un chauffe-eau thermodynamique, combien ça coûte ?

Sur le marché

Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique varie bien évidemment en fonction du modèle et de la contenance du ballon. Les premiers prix pour des ballons de 300 L tournent autour de 2000€. Cependant, il faut aussi prendre en compte le prix de l’installation par un professionnel.

Économies et crédit d’impôt

Vous amortirez malgré tout le prix de votre chauffe-eau assez rapidement, car il vous permettra d’économiser jusqu’à 70% sur votre facture d’eau chaude. De plus, si vous installez un chauffe-eau thermodynamique dans le cadre de la rénovation d’un logement vieux de plus de deux ans, vous serez éligible au Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Crédit d'impôt pour la transition énergétique

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, il faut que votre chauffe-eau thermodynamique soit à la norme NF, et soit fourni et installé par une entreprise titulaire du label RGE dans ce domaine. Si l’entreprise fait installer le chauffe-eau par un sous-traitant, celui-ci doit également posséder le label RGE. Vous pourrez trouver plus d’informations sur le CITE sur le site qui lui est dédié par les services publiques : https://www.faire.fr/ .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *