Conseils

Comment éclairer un miroir ?

Reading Time: 3 minutes

“Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle”. Le miroir est le meuble de la salle de bain qui vous permettra de vous donner, chaque matin, l’image que vous souhaitez. Malheureusement, un mauvais éclairage peut vous donner de fausses indications et un mauvais reflet. Nous vous avions déjà expliqué comment un bon éclairage vous aide à agrandir visuellement votre salle de bain dans notre article sur l’aménagement d’une petite salle de bain. Le choix de vos luminaires pour votre miroir est donc crucial et beaucoup de critères rentrent en jeu. Découvrons-les ensemble pour y voir un peu plus clair !

Les différentes sortes de lumière

Vous avez déjà plusieurs types de lampes qui ont chacune leur spécificité. Les ampoules « loge de star » sont à disposer autour d’un grand miroir. Veillez à opter pour une puissance de maximum 60 W et un IRC (Indice de Rendu des Couleurs) supérieur à 90. Privilégiez également les halogènes et évitez les ampoules fluorescentes. Les appliques se positionnent souvent au-dessus du miroir et ont l’avantage d’avoir des angles de lumière réglables. Vous pouvez également choisir des spots à aligner en haut du miroir. Les spots encastrés constituent une bonne solution. Le néon est un intemporel, idéal pour les petits volumes. Enfin, les LED vous apporteront un maximum de lumière mais peuvent être un peu éblouissantes.

Il ne faut pas oublier de prendre en compte le rendu des couleurs et la chaleur de la lumière car cela contribue à l’ambiance de votre salle de bain. Dans les lumières blanches, vous pouvez aussi bien opter pour des tons chauds (2800 à 3200 K) que des tons froids (5600 à 6500 K). Si vous souhaitez une lumière blanche plutôt neutre, situez-vous entre 3500 à 4000 K. Les teintes chaudes donneront une atmosphère apaisante et relaxante. Les tons froids et neutre apporteront de la clarté et une lumière plus naturelle. Des tons plus originaux comme le vert, le bleu ou le rouge peuvent être envisagés. A bannir, cependant : la lumière jaune. Elle accentue les ombres et donc les défauts et les cernes.

Positionnez vos lumières

Le premier critère à prendre en compte est le volume de votre pièce et la taille de votre miroir. Un petit miroir ne nécessite pas un éclairage omniprésent. Cela risque de surcharger l’atmosphère et d’accentuer les couleurs et défauts de votre visage. Un seul point lumineux au-dessus de votre miroir sera amplement suffisant. Pour les grands miroirs, vous pouvez être plus audacieux. La valeur sûre est là encore de placer vos lumières en hauteur. Cependant, pour éliminer les ombres, nous vous recommandons vivement de compléter cela avec des lumières latérales.

À éviter à tout prix : les lumières placées en bas. Notamment s’il s’agit de spots. Cela vous éblouira. Si vous en avez la possibilité et que vous souhaitez vous simplifier la vie, optez pour un miroir lumineux. Les lumières seront déjà intégrées et bien positionnées. Certains modèles sont même high-tech et à l’aide d’un simple geste, vous allumerez votre miroir grâce à des détecteurs de mouvement.

Des normes de sécurité à respecter

Les couleurs et les positions de vos lumières sont des critères importants, certes, mais il faut aussi être très vigilant sur l’endroit où vous allez placer votre miroir et donc vos lumières. Lorsque vous installez un système électrique, il comporte un indice de protection (IP). Plus l’installation va être proche d’un point d’eau, plus l’indice de protection doit être fort.

Pour être sûr que vous êtes en sécurité, référez-vous à la norme NF C 15-100 et en cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Mieux vaut prévenir que guérir ! La norme NF C 15-100 divise les endroits d’une salle de bain en 3 catégories :

  • 0 : périmètre qui doit être dépourvu de toute installation électrique. Il s’agit souvent de la zone autour de la douche ou de la baignoire. Ici les dispositifs de protection doivent être au moins égal à 67.
  • 1 : zone de projection d’eau qui peut s’étendre jusqu’à 2,25 m en hauteur s’il s’agit d’une douche. L’indice de protection peut être de 65 et d’une puissance de 12 V
  • 2 : zone moins étendue où l’indice de protection peut être de 44

Le miroir et ses luminaires doivent être en zone 2.

Vous pouvez désormais éclairer votre miroir comme vous le souhaitez pour qu’il vous donne un reflet parfait. N’hésitez pas à consulter nos larges gammes de miroirs et à découvrir nos miroirs lumineux. Pourquoi ne pas également compléter votre miroir avec un miroir grossissant qui vous permettra de travailler de façon précises certaines zones de votre visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *