Astuces et Tutoriels

Comment fixer un meuble suspendu?

Reading Time: 3 minutes

Aujourd’hui, la mode en matière de salle de bain est aux meubles suspendus. En effet, ils offrent souvent un design plus léger et aérien qu’un meuble sur pied et sont plus modernes qu’un lavabo colonne. Ils combinent également des avantages pratiques. En effet, ils libèrent de la surface au sol. Ils sont donc l’idéal si vous aménagez une petite salle de bain. A ce propos, si vous souhaitez bénéficier de quelques conseils pour l’aménagement d’une petite salle de bain, n’hésitez pas à consulter ici l’article en question. Ils seront également plus résistants à l’humidité. Les risques de déformation au sol seront donc minimisés. Vous avez donc sans doute opté pour un meuble suspendu et souhaitez maintenant l’installer. Nous vous donnons donc tous nos conseils pour le faire en toute sécurité.

Matériel :

  • Vis et chevilles adaptées au support
  • 1 tournevis plat ou cruciforme en fonction du type de vis utilisées
  • 1 perceuse et les embouts appropriés
  • 1 marteau
  • 1 mètre
  • 1 crayon
  • 1 petite équerre
  • 1 biveau ou un niveau à bulle
  • De la colle silicone et un pistolet à colle (si le plan vasque n’est pas déjà monté)

La préparation du chantier

Avant de commencer quoique ce soit, il faut vous assurer de certaines choses pour éviter de faire des erreurs qui pourraient être fatales. La première chose à faire est de bien choisir le mur sur lequel vous suspendrez votre meuble. L’idéal est de choisir un mur porteur ou en briques. En effet, le poids d’un meuble suspendu est conséquent. Un mur en plâtre ou en placo-plâtre type BA13 risquerait de s’effondrer. Toutefois, si vous n’avez d’autres choix que d’installer votre meuble sur un mur en plâtre, nous vous conseillons d’utiliser des renforts ou de caler des pieds sous votre meuble pour mieux répartir le poids. Enfin, le mur ne doit pas abriter de tuyauterie ou de circuit électrique.

Dès lors que vous avez déterminé le mur sur lequel vous allez fixer votre meuble, vous pouvez choisir les outils adaptés. Si vous avez choisi un mur porteur ou un mur en briques vous pourrez utiliser des chevilles nylon. Si vous avez été contraints de choisir un mur en plâtre, vous devrez utiliser des chevilles type Molly ou des chevilles métalliques. Concernant les vis, assurez-vous simplement qu’elles pénètrent au moins au 2/3 dans la maçonnerie. En cas de doute, n’hésitez pas et demandez conseil à un professionnel.

Le prémontage

Tout d’abord, si votre plan vasque n’est pas prémonté, il vous faudra le faire vous-même et vous allez voir que ce n’est pas très compliqué. Installez la bonde puis passez à la robinetterie en vérifiant les raccordements aux arrivées d’eau. Fixez les flexibles et soyez vigilants : n’inversez pas l’eau chaude et l’eau froide.

Vous allez ensuite pouvoir procéder à un premier montage. La hauteur idéale se situe entre 85 et 90 cm. La norme européenne préconise une hauteur de 83 cm du sol à la bonde. Si vous souhaitez par la suite installer un miroir mural ou un porte-serviette, fixez alors respectivement à 1,05 m et 1,30 m du sol. A l’aide d’un niveau à bulle et en traçant également des repères au crayon, positionnez les pattes de fixation. Vous pouvez ensuite positionner votre meuble avec le plan vasque si celui-ci n’est pas déjà prémonté. Évaluez alors si la hauteur vous convient et vérifiez la solidité de l’ensemble.

La fixation définitive et les raccordements

Si votre plan vasque n’a pas été prémonté, il va donc falloir le fixer vous-même. Enduire de colle silicone les rebords inférieurs de votre plan de toilette et positionnez-le sur le meuble. Laissez prendre la colle avec le temps de pose indiqué sur le tube.

Effectuez alors les dernières retouches de fixation. Procédez ensuite aux raccordements. Il vous suffit de relier les flexibles aux arrivées d’eau (sans inverser l’eau chaude et l’eau froide, encore une fois) puis le siphon au système d’évacuation du plan vasque. Vous pouvez désormais mettre l’eau en réseau. Ouvrez doucement votre robinet d’arrivée d’eau pour vérifier l’étanchéité de l’ensemble. Faire couler de l’eau chaude puis de l’eau froide. Assurez-vous que tout fonctionne, que le dispositif est étanche et testez l’évacuation.

Isi-Tips : prévoyez une petite équerre que vous placerez à la base de votre meuble. Cela évitera un potentiel effet pivot de votre meuble.

Votre meuble est désormais prêt à l’emploi. Vous pouvez y ranger tout ce que vous souhaitez dans les tiroirs et agrémenter les alentours. Une colonne de salle de bain sera un bon meuble complémentaire et vous permettra de bénéficier de plus de rangements. Le principe d’installation sera le même. A bientôt sur Isi-Bricole.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *